Le projet, en bref

 

L’originalité de l’approche ZEUS repose sur le double objectif de réduire la consommation d’eau et permettre la réutilisation des effluents après traitement. Il vise à démontrer l’efficiente du procédé de recyclage avancé et la séparation des flux (eau/sels/nutriments) pour les régénérer et les réutiliser dans des proportions supérieures à 75 %. L‘innovation repose sur la combinaison de ces techniques réalisées en conditions réelles.

Suite à l’étude des différents flux et des différents usages menée en 2019 sur le site de démonstration de l’usine MONIN à Bourges, 90% des eaux usées industrielles traitées peuvent être réutilisées à condition d’être en mesure de produire de l’eau apte au contact alimentaire. La conception de l’installation, la démarche d’analyse de risques et les réponses innovantes doivent garantir la salubrité du produit fini vis à vis de la qualité d’eau.

Une étude basée sur l’état de l’art, menée conjointement par INSA, OiEau et MONIN, a mis en évidence l’intérêt de la filtration membranaire sur les performances, les coûts, la simplicité de mise en œuvre et de conduite. Le traitement séparé des flux permettra un fonctionnement à basse pression, solution plus efficiente que les méthodes conventionnelles en termes de consommation énergétique et coût de fonctionnement.

Les technologies membranaires proposées par CHEMDOC WATER ont été identifiées, puis complétées par la réalisation d’un essai pilote.

En juillet 2020, CHEMDOC a proposé de créer un consortium en vue de soumissionner au programme LIFE de la commission européenne,

afin de pouvoir démontrer l’intérêt technico économique du projet et de permettre la dissémination et la duplication des technologies chez d’autres industriels.

Les technologies membranaires proposées par CHEMDOC WATER ont été identifiées, puis complétées par la réalisation d’un essai pilote.
En juillet 2020, CHEMDOC a proposé de créer un consortium en vue de soumissionner au programme LIFE de la commission européenne, afin de pouvoir démontrer l’intérêt technico économique du projet et de permettre la dissémination et la duplication des technologies chez d’autres industriels.

 
A l’échelle industrielle, deux prototypes de filtration membranaire intégrés dans les installations de process du site MONIN formeront le démonstrateur LIFE ZEUS :

  • R-Oasys® pour le traitement des flux organiques mettra en œuvre : une membrane de MF, conçue dans un matériau éprouvé et fiable mais jamais utilisé dans cette configuration, une membrane de nanofiltration basse pression permettant un traitement efficace des effluents sucrés, un traitement de finition de l’eau par osmose inverse. Les basses pressions et la perméabilité de l’ensemble permettront des performances énergétiques exceptionnelles.
  • ReGeCycle® pour le traitement spécifique des flux salins d’adoucisseurs en vue de réutiliser les saumures concentrées en substitution du sel.

Les deux prototypes à TRL6 reposent sur la nanofiltration et sur des matériaux (carbure de silicium) avancés, connus et fiables.

Grâce au projet LIFE ZEUS, le démonstrateur aujourd’hui à TRL 6 atteindra un TRL 8 à la fin du projet en tenant compte des performances dans le temps, des conditions de nettoyage d’exploitation ainsi que les paramètres de fonctionnement optimum.